Dépression

Dès son arrivée le patient est pris en charge par un médecin psychiatre et une équipe de soignants qui suivront le patient durant tout le séjour.

La dépression est d’abord une grande souffrance et une source de nombreuses conséquences douloureuses. Mais c’est une maladie réversible et curable. C’est aussi une maladie récidivante pour un grand pourcentage de cas.

Le traitement d’un tel état est à la fois médicamenteux et psychologique.

L’objectif est : soulager la souffrance, guérir la dépression et préparer le retour à la vie active.

Dès l’arrivée, le médecin psychiatre fera part au patient du diagnostic et du projet thérapeutique le concernant. Il dépend dans une large mesure des ses particularités, mais aussi des désirs du patient. Ce projet thérapeutique est sans cesse réévalué. Chaque jour le patient a un entretien avec son médecin, ce qui permet d’évaluer le traitement médicamenteux et parallèlement d’élaborer un accompagnement psychologique adapté.

Dans certaines situations (résistance avérée aux traitements médicamenteux, sévérité extrême de l’état dépressif) le recours à un traitement par stimulation électrique (Electro-Convulsivo-Thérapie) peut être envisagé après information et accord du patient (et/ou de ses proches).

Nightingale Hospitals Paris – Clinique du Château dispose d’un partenariat privilégié avec le plateau technique expérimenté d’ E.C.T de la Clinique de Bellevue. Les patients restent hospitalisés à la Clinique du Château et bénéficient de séances ambulatoires 2 à 3 fois par semaine.

L’équipe médicale est constituée de 8 médecins psychiatres pour 44 patients.

Ils assurent un temps médical quotidien conséquent, permettant une surveillance intensive, mais aussi une préparation à la sortie dans les meilleures conditions.

Les médicaments sont distribués matin, midi, 16 heures et soir dans la chambre du patient. Celui-ci à une copie de l’ensemble du traitement, il peut avoir toutes informations complémentaires auprès des infirmiers qui sont très impliqués dans le projet thérapeutique.

Venant appuyer les entretiens quotidiens avec le médecin psychiatre, les réunions ont pour objectif d’apprendre au patient la nature de sa maladie, la meilleure façon de la traiter et surtout de la prévenir.

Dans cet esprit, un programme de soins personnalisé hebdomadaire est établi au début de l’hospitalisation entre le médecin, le patient et l’infirmière coordinatrice. Il comporte notamment la participation  :

Durant tout le séjour, le patient se sent pris en charge par une équipe, dont la collaboration médecins infirmiers est évidente, permanente et fructueuse.

Tous les jours il y a une réunion de tous les soignants (médecins, infirmiers) qui permet un échange d’information, une entraide pour améliorer la prise en charge. De plus la notion de collégialité étant une des vertus cardinales de la Clinique du Château, le médecin qui a en charge des patients en réfère sans cesse au médecin correspondant qui a adressé le patient et peut à tout moment demander avis et aide à un autre membre de l’équipe médicale.

Les familles sont impliquées autant que le patient le désire. Elles peuvent rencontrer médecins et infirmiers autant qu’elles le souhaitent. Elles peuvent participer aux réunions d’information sur la dépression. Elles sont impliquées dans la préparation à la sortie et par la suite, afin d’adopter les comportements adéquats et d’apporter l’aide nécessaire au patient.

Dès l’admission, se prépare la sortie en fonction du patient et de ses contraintes, de la famille et des conditions environnantes. Cette préparation se fait au cours des entretiens avec le psychiatre, auprès du personnel soignant, très aguerri à ce sujet, au cours de réunions diverses. La qualité de cette préparation est déterminante pour le retour à la vie normale et pour réparer toutes les répercussions négatives de la maladie et pour prévenir au mieux rechutes et récidives.

Burn-Out Troubles bipolaires