Réunion de psychoéducation sur l’affirmation de soi, la confiance en soi et l’estime de soi

Le mercredi à 16h30 à 18h30.

Groupe animé par Michel Naudet.

Elle réunit les patients chez qui le médecin a repéré une problématique d’affirmation ou d’estime de soi susceptible d’entretenir ou de reproduire les difficultés psychiques actuelles.
Sous forme de courts exposés théoriques, de discussions et de mises en situation, la réunion a pour principaux objectifs d’inciter et d’aider le patient à :

1) Se situer

  • Identifier les différents comportements : passivité, agressivité, assertivité, manipulation
  • Etablir le diagnostic de ses comportement en interaction sociale : identifier la vraie nature de ses difficultés d’affirmation, de confiance et/ou d’estime de soi,
  • Mieux comprendre les processus cognitifs et émotionnels qui sous-tendent les comportements
  • Mieux se connaître, prendre conscience de ses besoins et désirs propres
  • Evaluer l’impact de ses attitudes sur celles des autres
  • Entendre ce que disent et font les autres, comprendre leurs motivations et leurs intentions.
  • S’approprier des outils leur permettant de poursuivre le travail après la sortie de la clinique.

2) Se (re)construire

  • S’accepter tel qu’on est (estime de soi)
  • Reconnaître ses droits et ceux des autres (s’affirmer sans s’imposer)
  • Oser avoir pour objectif de satisfaire ses désirs et besoins propres (confiance en soi)
  • Renouer avec l’action en déjouant les pièges de la procrastination et en envisageant des changements réalistes et progressifs

3) Trouver sa place

  • Formuler des demandes claires correspondant à ses besoins.
  • Formuler une critique constructive
  • Savoir dire Non
  • Accepter de ne pas plaire à tout le monde
  • Recevoir un reproche ou une critique, faire un compliment
  • Savoir dire merci, s’excuser, pardonner, …
  • Identifier les manipulations
  • Désamorcer et recadrer les situations de conflit, négocier, faire des compromis
  • Se respecter et respecter les autres

4) Se projeter

Définir des objectifs personnels de progression, transformer ses plaintes en projets et ses projets en actions. Le patient élabore des projets de changement réalistes et concrets dans sa vie (environnement, comportement, relationnel) qu’il pourra mettre progressivement en œuvre après l’hospitalisation, avec éventuellement le soutien d’un thérapeute.

Un thème différent est abordé à chaque réunion. Un document reprenant le thème du jour est remis à chaque participant en fin de séance.